Nous voilà de retour à Tôkyô avec le quatrième épisode de la chronique "A la découverte de Tôkyô". Je vous propose aujourd'hui de faire un tour à Ueno, un quartier au nord-est de la capitale nippone.

Bien que la visite du quartier m'ait pris deux après-midi, je simplifierai mon récit en fusionnant les deux jours de visite. Prêt ? Alors c'est parti.

* Le parc Ueno Onshi (Shinobazu no ike)

Pour aller directement au but, le parc de Ueno est la principale attraction du quartier. On y trouve beaucoup de musées (musée nationale des sciences, musée national de Tokyo, le Royal Museum de Ueno et plus encore...), de nombreux temples Shintoïstes, des étangs à bateaux ou encore des statues de célébrités japonaises tel Noguchi Hideyo, Saido Takamori. Je vous invite à aller faire un tour du côté de Wikipedia si vous voulez en savoir plus sur ces deux personnages.

Tout comme le parc de la Tête d'Or à Lyon, celui de Ueno possède aussi un zoo mais il faut s'acquitter d'une somme de 600 yens ( 4 euros) afin de pouvoir observer les animaux. Ueno1.jpg

Ueno2.jpg

Ueno3.jpg

* Le zoo Ueno

Ah ! Le zoo de Ueno ! Comment ne pas parler de ce zoo à l'allure tout simplement... normal. Non, je ne vais pas passer les 4 prochaines lignes à décrire le zoo de Ueno tellement il est quelconque mais plutôt de vous parler de la performance d'ingénieurs INSAiens qui se transformés le temps d'une heure en touristes japonais professionnels.

Petite explication : Une arrivée au zoo de Ueno aux alentours de 15h15-15h30 et des animaux qui sont rapatriés dans leur cage à 16h30 ; le décor est tout de suite planté, le destin a décidé de nous laisser une heure pour nous farcir l'endroit. Une réflexion de grands penseurs et une exécution de l'algorithme A* couplé à un Dijkstra dans notre petite tête nous a permis d'optimiser notre parcours et de faire une visite à 95% au prix d'une marche rapide et de photos express. Je tiens tout de même à insister sur le fait que le parc n'est pas petit et que cette performance est vraiment de tout premier ordre. Ainsi sont passés sous les coups de nos appareils des girafes, gorilles, rhinocéros, zèbre, ours polaire, pingouins, flamant rose, gorille, lama et plus encore... Aussi, contrairement à ce que vous pourrez croire, cette aventure fut très plaisante et très agréable malgré le gros rush.

Ueno4.jpg

Ueno5.jpg

  • Ameyoko

On termine notre visite de Ueno par une ruelle sympathique qui longe la gare de Ueno jusqu'à la gare d'Okachimachi, j'ai nommé Ameyoko. En soit, cette rue n'est pas un lieu de passage obligé si on visite Tôkyô mais elle reste agréable pour terminer tranquillement une journée déjà bien remplie. Pour les plus curieux d'entre vous, cette rue (relativement étroite et peuplée) est composée principalement de magasins de poissons et d'alimentation diverse, des magasins de vêtements et de chaussures. J'en ai d'ailleurs profité pour combler mon manque de nourriture en essayant un mini-okonomiyaki à un prix très raisonnable de 200 yens (1€50).

Ueno6.jpg

* Conclusion

Ainsi se termine la visite de Ueno. J'espère que vous avez apprécié. Notez que j'ai parlé des endroits que j'ai uniquement visité. Il existe d'autres lieux à visiter dans ce quartier comme le temple Kaneji, le sanctuaire Toshogu et Yushima Tenmangu ainsi que le cimetière Yanaka (Je sens comme un overflow de noms japonais :D ) mais vous savez le temps c'est de l'argent, et parfois, il faut choisir... *SNIF, quelle magnifique phrase de conclusion tout de même*