Fin octobre, c'est visite médicale à l'université de Tokyo sur le campus de Hongo. Je pars donc à Tôkyô en début d'après-midi. Evidemment, si j'écris un billet sur la visite médicale, c'est qu'il y a sûrement un truc d'intéressant à raconter ^_^. C'est parti donc pour le parcours du combattant médical ! Chaque étape de la visite médicale se fait à un atelier différent, donc ça ressemblait un peu à un parcours à la Fort Boyard: promenade dans les couloirs, escaliers à monter, flèches à suivre, escaliers à descendre...)

1) Paperasse

Comme d'habitude, une fiche écrite en japonais (HMMMM !), où on renseigne les informations classiques, nom, adresse, prénom, téléphone et nos antécédents médicaux (anciennes maladies, allergies etc...).

2) Test d'urine

Bon, je ne rentre pas dans le détail, on pisse dans un bocal et on le donne au médecin pour qu'il fasse ses analyses. Un classique...

3) Tension

Prise de la tension, la madame me dit que je suis limite niveau tension mais ça passe. Elle me félicite parce que j'écris trop bien mon nom en Katakana ! Jyôzu desu ! Sugoi ! (T'es doué ! Magnifique !) Eh ouais, on a la classe ou on ne l'a pas, les amis :D

4) Prise de sang

Coup de seringue dans la veine du bras gauche et pompage du sang à gogo. Mention spéciale à mon camarade de l'INSA qui a fait une tronche mémorable quand on lui a pris son sang.

5) Electrocardiogramme

On commence à entrer dans des tests plus exotiques, ventouses à gogo sur le torse, des sortes de pinces accrochés aux chevilles, le tout allongé. On ferme les yeux, on se détend, et 30 secondes plus tard, c'est terminé. Comme d'habitude, j'essaie de comprendre vite fait ce que le médecin remplit sur la fiche médicale mais sans succès. L'aventure se poursuit donc vers...

6) Les rayons X

On m'équipe d'une sorte de tablier bleu, me fait passer dans un sas tout petit avec un appareil en plein milieu. Evidemment, je me mets dans le mauvais sens au départ avant que la Madame me remette correctement en place sur l'appareil. Une fois installée, je me demande comment j'ai pu me tromper de position tellement c'était évident. S'en suit une fermeture du sas, une voix qui me parle en japonais donc moyennement compréhensible, un petit pschit, et ouverture du sas. En 10 secondes ce fut plié.

7) Taille + Poids

Un peu de marche me sépare de cette septième étape, le temps de marcher dans quelques couloirs, monter quelques escaliers et reprendre mes esprits après la prise de sang et les rayons X. Une fois arrivé au septième atelier, je monte sur une balance qui mesure aussi ma taille, le tout de façon informatique et automatisé, bref japanese style. NB : Je ne sais pas ce que les Japonais mettent dans leur nourriture, mais en tout cas ça fait bien maigrir (perte d'environ 3 kg en un mois...). Bon la raison s'appelle peut-être Cup Noodle à 100 yens et pas mal de vélo pour aller à l'université...

8) Questionnaire mental

On termine avec l'atelier que j'appellerai "détente" avec le questionnaire mental. Alors vaguement les questions ressemblaient à : "Depuis votre arrivée, pensez-vous à vous suicider", "Faites-vous des rêves où vous avez envie de vous suicider", "Avez-vous des pensées noires"...

Après environ 1 petite heure au service médicale, mon aventure se termine, on me remet un petit résumé des premiers résultats de la visite médicale. Dans trois semaines, j'aurai les résultats complets de l'analyse médicale et je saurai enfin de quel groupe sanguin j'appartiens après 22 années sur cette planète ^^.