Avec un peu de retard, voici le dernier billet de mon voyage à Hokkaido. Et pour finir ce petit périple, j'ai décidé de faire un dernier arrêt du côté d'Asahikawa pour profiter du Fuyu Matsuri (le festival de l'hiver) et surtout parce que l'aéroport était juste à côté de la ville ^^.

Situons d'abord rapidement Asahikawa. Cette ville se situe au nord-est de Sapporo à environ 1h30 de train. Plus intéressant, c'est la deuxième ville d'Hokkaido en terme de population avec environ 350 000 habitants.

Le Fuyu Matsuri

Pour vous dire la vérité, décider de faire un arrêt à Asahikawa était clairement dû au fait de la proximité d'un aéroport, sachant que je ne voulais pas rentrer à Tôkyô à partir de Sapporo (faut varier les plaisirs). A ma grande surprise, j'ai pu voir qu'il y avait le second plus grand festival d'hiver (qui fêtait son 50ème anniversaire cette année), de quoi faire d'une pierre deux coups.

La ville étant plus petite que Sapporo, il était bien plus facile de trouver les différents lieux clés :

  1. Kaimono Koen : C'est les "Champs-Elysées" d'Asahikawa. Elle fait face à la gare et fait environ 2 km de longueur. On y trouve de nombreux centre commerciaux, restaurants ou autre game center. Durant le festival, des magnifiques sculptures de glace décoraient et illuminaient cette rue piétonne de toutes les couleurs. En réalité, toutes ces œuvres étaient en compétition pour remporter le plus grand concours de sculptures de glace du monde (dixit la brochure ^^)
  2. Le parc Tokiwa : C'est ici qu'a eu lieu le reste du festival. Ce lieu est un mélange du parc Oodori et le Tsudome de Sapporo. On y trouve des sculptures de neige de Pokémon, One Piece ou Disney, une scène impressionnante 100% neige (où se déroule spectacles divers, concerts etc...), des mini-pistes de ski et toboggans pour les enfants qui souhaitent s'initier aux sports d'hiver. Le soir, j'ai pu assister au Yuki Akari, un spectacle de lumière très sympathique. Il était très amusant d'entendre les Japonais s'extasier et flasher comme des malades avec leurs appareils photos pour tout et n'importe quoi.

Bref, les photos ci-dessous parleront d'elles-mêmes :)

Hokkaido17.jpg

Hokkaido18.jpg

Hokkaido19.jpg

Asahiyama Doubutsu Allez, pour faire dans l'original, me voici de retour dans un nouveau zoo pour ce voyage à Hokkaido -_-. Vous allez me dire pourquoi ?! Encore un autre ? J'avoue que j'étais un peu hésitant au début, mais j'ai suivi aveuglément les conseils de plusieurs connaissances nippones qui m'ont conseillé ce zoo. Il serait d'ailleurs considéré comme le plus célèbre du Japon (Perso, jamais entendu parler de celui-là avant...).

Commentaires live : A mon arrivée, c'est la stupeur, une masse de monde semble faire la queue pour quelque chose. J'essaie de trouver la fin de la file... Je marche deux minutes... 3 minutes... Impossible d'en voir la fin, je suis perplexe... Quelques secondes de réflexion plus tard, j'arrive à la conclusion que ce n'est pas une queue mais que ces gens attendent un défilé ou un truc du genre ! Je décide donc d'attendre à un endroit clé pour prendre des bonnes photos. Environ 20-30 minutes plus tard, toujours rien... Il commence à neiger, je me les pèle, et je me dis intérieurement qu'ils sont complètement tarés ces japonais de rester debout et immobile à attendre un foutu défilé. 10 minutes plus tard, des cris commencent à se faire entendre, le défilé commence YOUHOU ! Je distingue au loin une bande de pingouins dévaler la pente enneigée. C'est tout mignon, c'est trop rigolo, c'est sympa... mais... une fois passée devant nous, ben, c'était fini. 40 minutes d'attente pour faire 8 pingouins passer devant nous pendant 2 minutes, ça fait un peu cher l'attente >_<. Enfin, on va dire que j'avais le temps et que finalement, ce n'était pas bien grave.

Pour ce qui est du reste du zoo, je ne vais pas entrer dans le détail, puisque c'était un zoo comme les autres (peut-être mieux que tous les autres que j'ai visités), je vous laisse profiter de quelques clichés d'animaux.

Hokkaido20.jpg

Hokkaido21.jpg

The end Voilà, mon périple à Hokkaido est terminé, je pense avoir fait le tour de l'île pour ce qui est des festivités en hiver. Un nouveau voyage en été serait dans mes plans pour découvrir un tout autre paysage mais cela dépendra de ce qui me reste comme temps et budget. Tout a été très positif, beaucoup de belles choses photographiées, beaucoup de froid qui m'a rendu nostalgique de la douceur Tôkyôïte, et des souvenirs plein la tête. Malgré un retard de mon avion dû à la neige, je suis rentré sans encombre sur Kashiwa en soirée, le temps de profiter d'un karaoké entre amis avant de repartir le lendemain vers le Kansaï pour 4 jours ! Suite des aventures dans un prochain numéro :D