Nouveau numéro des billets "gastronomie japonaise !" Oui public, je te vois déjà sauter de joie rien qu'à la lecture de ces quelques mots.

Contrairement aux deux derniers billets sur l'alimentation nippone, je ne vous présenterai pas de nourritures bizarres à base de produits chimiques, mais quelque chose de sérieux et très rafraîchissant : le petit déjeuner "classique" qu'aiment nos amis japonais. Vous pourrez même le préparer chez vous pour vous offrir un moment d'exotisme au pays du soleil levant grâce aux conseils de votre reporter à Tôkyô.

Tout d'abord, mettons les choses au point, un petit déjeuner normal japonais n'a strictement rien à voir le repas européen, exit les tartines à la confiture de fraise le matin, le bol de Chocapic accompagné de son lait tout frais, nos amis nippons mangent du salé dès le matin (un peu à l'image des Britanniques à qui on colle une image de bacon & egg le matin) !

Pour les plus pressés (et les pauvres étudiants), un plat classique est évidemment les onigiris, c'est rapide et facile à faire, et c'est pas cher en magasin (moins d'un euro). Mais une question doit exciter votre curiosité, un onigiri c'est quoi ?! Ce sont des boulettes de riz salées entourées la plupart du temps d'une feuille de nori (algue), et fourrées de tout et n'importe quoi : mayonnaise, poisson, prune salée etc...

Mais voici le véritable petit déjeuner nippon, amis francophones, prenez des notes :

- Un bol de soupe Miso : tous ceux qui sont allés dans un restaurant japonais savent obligatoirement ce qu'est la soupe Miso puisqu'ils en servent tout le temps en France. Le miso, c'est en réalité un mélange de soja, de riz, d'orge, du sel et un ferment appelé kôjikin. Évidemment, le miso se trouve facilement au Japon et se présente sous forme de pâte qu'on verse dans de l'eau bouillante, un vrai jeu d'enfant. On alimente ensuite la soupe de quelques produits exotiques comme des champignons, tofu, algues etc...

Cuisine1.jpg

Cuisine2.jpg

- Du riz : Ah ah ! Le classique ! La nourriture passe-partout et indispensable pour tout Asiatique normalement constitué. Pour information, le riz japonais est quand même différent du riz thaïlandais ou chinois puisque les grains ont une forme plutôt ronde contrairement à celui qu'on trouve généralement dans nos supermarchés français (qui est généralement fin et long).

- Le Natto : L'ingrédient magique qui vous change la vie :D. Je sais que certains d'entre vous connaissent le natto via les animes/mangas/émission japonaise, mais je vais faire une piqûre de rappel pour les nouveaux. Le natto, c'est des haricots de soja fermentés à l'odeur très spéciale et très repoussante. Personnellement, je trouve que ça ne sent pas grand chose surtout si l'on compare à nos bons vieux fromages qui mettent la misère en terme d'odeur au natto. Bref, le natto s'achète généralement sous forme de petites soucoupes. La préparation est très simple, on mélange le natto frénétiquement avec les baguettes jusqu'à obtenir une mixture mousseuse (je ne sais pas d'où ça cette texture mais bon...), puis on ajoute les petits sachets qui sont fournis avec : la sauce de soja et le karashi (une sorte de moutarde...). Une fois le tout bien mélangé, on dépose le natto sur le riz et on déguste le tout ! Les fins gourmets ajoutent un oeuf cru dans le mélange (ce que je n'ai encore jamais fait personnellement)

Cuisine3.jpg

- Le poisson : Afin d'apprécier le tout, il manque évidemment un accompagnement digne de ce nom. Au pays du soleil levant, on adore le poisson, donc pourquoi pas en manger dès 7 heures du matin ! Bon de ce côté-là, je ne vais pas rentrer dans le détail, vous pouvez achetez votre cabillaud, saumon dans le Carrefour du coin, ça devra faire l'affaire. Et au cas où, il faut faire cuire le poisson, c'est pas des sushis :D

Contrairement à ce qu'on pourrait penser, ce type de repas n'est pas si répugnant que ça, bon, je préfère toujours mon bol de Chocapic (ça n'existe pas au Japon, une de mes plus grosse désillusions), ma tartine de Nutella ou mon café mais manger de la sorte de temps en temps est assez amusant et original à condition évidemment d'avoir une bonne demi-heure le matin (c'est pas trop un problème pour moi :D).

Pour les Parisiens, je pense qu'on peut trouver tous les ingrédients du côté d'Opéra dans les épiceries japonaises. N'hésitez pas à tenter l'expérience au moins une fois !

Sur ce, je vais manger le petit-déjeuner que j'ai préparé exprès pour ce billet, ITADAKIMASU !!

Cuisine4.jpg