Lundi 22 mars 2010, jour férié au Japon pour fêter l'équinoxe du printemps, un soleil radieux et une température plus qu'agréable... que faire... ben comme à mon habitude, "on the road again" à la découverte des merveilles du Japon.

Ce jour-là, je me suis donc rendu dans la préfecture d'Ibaraki visiter la petite ville de Mito, située au Nord-est de Tôkyô. Pour 10 petits euros et 2 heures de train, je suis parti donc pour une excursion qui tombe à pic avant mon voyage dans le Kansai, me permettant ainsi de faire quelques réglages au niveau de l'appareil photo et d'être au point pour le "Hanami" de Kyôtô.

Première question légitime, qu'est-ce qu'on trouve à Mito... Ville dont 99% d'entre-vous ne connaissent pas ? A part être la capitale de la préfecture d'Ibaraki, Mito se démarque par son célèbre jardin : le Kairaku-en, un des trois plus grands jardins Japonais (rien que ça !), en compagnie du Kenroku-en à Kanazawa (Au nord de Nagoya) et le Kôraku-en à Okayama (situé entre Hiroshima et Kobe et à quelques pas de l'île de Shikoku).

Au milieu des 8 hectares de jardin (équivalent à environ 73 000 m²) se dressent de nombreux ume (fleurs de prunes) qui fleurissent à la fin du mois de février jusqu'à fin-mars, on y trouve également une forêt de bambous, un magnifique lac, des cerisiers en fleurs. Situé au milieu de Kairaku-en, le Kobun-tei est une magnifique reproduction d'un pavillon traditionnel japonais. Construit sur une légère colline, le pavillon offre une vue sympathique sur les jardins et le lac.

Comme prévu, Mito a été pris d'assaut par une foule impressionnante de japonais, impliquant la présence de spectacles de rue, des stands classiques de Takoyaki, Okonomiyaki et autres nourritures aux alentours du Kairaku-en (comme tout bon festival qui se respecte). Il m'a d'ailleurs été impossible de trouver une place assise à l'aller ainsi qu'au retour ... 4 heures debout cumulées dans le train, ça fait mal aux jambes, sans compter les 5 heures de marche à Mito et le déjeuner qui s'est limité à un Melon Pan afin de ne perdre aucune minute...

Bref, une journée bien remplie ponctuée par une fête en soirée sur le campus de l'université... Le coup de grâce a été donné mais qu'est-ce que ces journées sont bonnes !!! Le marathon du printemps est définitivement lancé !

Mito1.jpg

Mito2.jpg

Mito3.jpg

Mito4.jpg