Après quelques billets nous faisant voyager aux quatre coins du Japon, je vous propose de revenir à des billets relatifs à la culture japonaise. Parlons aujourd'hui des bains japonais, et plus précisément des onsens. Je pense que beaucoup d'entre vous connaissent déjà leur existence, que c'est quelque chose typiquement japonais et comme ça n'existe pas en France (du moins à ma connaissance), cela ne demande qu'à être testé !

Afin de vous donner une idée plus précise des onsens, il est plus simple pour moi de vous faire partager ma propre expérience à l'onsen de Matsuyama à Shikoku.

Première étape, le choix du forfait. A l'entrée de l'onsen, plusieurs forfaits sont proposés :

  • Le forfait classique comprenant le simple bain (400 yens - 3.5 euros)
  • Le forfait classique+ comprenant le simple bain plus un moment de détente en yukata dans une salle commune où sont servis thé et sembei (un cracker au riz).(800 yens - 6.5 euros)
  • Le forfait détente comprenant le simple bain (mais dans deux onsens différents !) plus un moment de détente en yukata dans une salle commune où sont servis thé et sembei (1200 yens - 10.5 euros)
  • Le forfait détente+, pareil que le forfait détente, sauf qu'on se repose dans une chambre privée après le bain (1500 yens -13 euros)

N'ayant pas trop le temps ce soir-là, j'ai opté pour le forfait classique à 400 yens !

Une fois entrée, on dépose les chaussures dans un casier et on se dirige vers les vestiaires des bains. Normalement, on emmène le savon, shampoing et serviettes avec nous... mais on peut aussi tout acheter là-bas.

Évidemment, hommes et femmes sont séparés (God damn ! :D). Les vestiaires hommes se limitent en réalité à une salle commune avec des casiers partout. On met tous les affaires dans les vestiaires et à partir de ce moment là, on partage avec tout le monde un moment charnel de nudité entre hommes. Oui, on se balade à poil, ceux qui sont pudiques, gare à vous !

A présent, direction les bains. Alors là encore, il y a tout un protocole à respecter, le voici :

  • Se laver d'abord avec les mini-douches autour du bain.
  • Une fois bien lavée et propre, on peut entrer dans l'onsen et se détendre. Le bain est souvent chaud, voir très chaud... Mais le moins que l'on puisse dire, c'est que ça détend bien. Évidemment, il est conseillé de ne pas y rester des heures pour votre santé... Trop de chaud, c'est pas bien pour le corps !
  • L'astuce qu'on m'a donné, c'est de sortir de temps en temps pour se rafraîchir auprès des mini-douches et de rentrer à nouveau dans l'onsen, ce qui est un bon compromis
  • Une fois le bain fini, il vaut mieux se laver une dernière fois dans les mini-douches, on ne sait jamais... Peut-être que l'eau du bain n'était pas clean à 100% (un japonais qui a oublié de se laver avant d'entrer dans le bain etc...)
  • On peut maintenant partir si on a payé que 400 yens comme moi ou continuer l'aventure dans l'onsen si on a choisi un autre forfait...

Les choses qui doivent "choquer" le plus pour l'occidental sont certainement le rapport du Japonais à la nudité et l'esprit de communauté. En effet, se mettre à nu devant tout le monde ne choque pas grand monde dans ce genre de lieux. Alors oui, il y a tout une explication historique à ce concept de nudité (comme l'a si bien dit un professeur japonais), mais je n'ai pas encore eu le courage d'approfondir les recherches à ce sujet. Quant à l'esprit de communauté, vous l'avez déjà sûrement compris : partage d'un même bain, partage des douches etc...

Voilà en gros comment se déroule un séjour "rapide" dans un Onsen.