Lundi 19 Juillet, un jour férié au Japon. En ce jour saint, les Japonais fêtent le jour de la mer/océan. En 1876, l'empereur Meiji rentra d'un voyage d'Hokkaido et pour je ne sais quelle raison, ce jour est devenu férié au Japon...

De mon côté, pas de voyage du côté des ports japonais, mais un bon petit week-end à me promener en vélo autour d'une rivière en plein milieu de la campagne japonaise et de ressortir l'appareil photo qui prenait un peu la poussière ces derniers jours.

Mais revenons au sujet principal de ce billet puisque je vais parler des Kaiten-sushi aujourd'hui. Afin de fêter comme il se doit la mer, c'est avec quelques compagnons du campus que je décidai d'y faire un tour. Alors tout d'abord c'est quoi un kaiten sushi ? En traduisant tout simplement kaiten (回転), on trouve deux magnifiques kanjis qui veulent dire à la louche "tourner-bouger en tournant", lorsqu'on fusionne les deux kanjis, cela devient donc le mot kaiten qui d'après mon dictionnaire veut dire "rotation, tourné". Oh ! Ben parfait, c'est exactement ce qu'on espérait à la lecture individuelle des Kanjis (Le japonais, c'est d'une beauté !). Voilà, un kaiten-sushi, c'est donc un restaurant de sushi où les sushis sont posés sur un tapis roulant et font le tour des tables du restaurant. Celui où j'ai mis les pieds coûtaient 105 yens l'assiette de deux sushis (environ un euro). Evidemment, on pouvait y trouver tous les types connus: Maguro, toro, salade de thon, unagi, oursin, omelette, crevette etc... etc... Bon on s'attend pas non plus à de la top qualité vu le prix. Disons que ça se situe bien au niveau des restaurants de ma tendre rue St Anne à Paris ;)

Quelques particularités cet endroit: une télévision par table où l'on pouvait commander ce que l'on voulait, lorsque l'assiette s'approche de notre table, une petite sonnerie provenant de la télévision nous annonce son arrivée (et qu'il serait bien de ne pas oublier de prendre l'assiette). C'est beau la technologie ?! :-) Un jeu vient aussi pimenter les repas puisqu'en jetant les assiettes dans une sorte de "poubelle mystique" à côté de la table, on peut jouer à un jeu sur la petite télévision avec des petits jouets à gagner ! De quoi faire dépenser davantage les gens en leur incitant à manger plus pour avoir plus d'assiettes pour ce petit jeu. Face à ma poisse des mauvais jours, j'ai laissé mes amis se débrouiller pour nous ramener des magnifiques jouets (des yoyos lumineux \o/).

kaiten2.jpg

Enfin, dernière particularité de cet endroit, ce que finalement, on ne trouva pas seulement des sushis sur le tapis roulant: des maki-steaks hachés, des bières, des glaces, des fruits. Finalement, on pouvait trouver un peu n'importe quoi là-bas mais bon on va s'en plaindre vu le prix :)

kaiten1.jpg