Parlons franchement des choses qui fâchent, parlons boulot !

En effet, contrairement à ce que suggère le blog, je suis au Japon pour passer une année universitaire et y effectuer mon PFE (Projet de fin d'études). Parlons donc de ce projet sur lequel je travaille depuis environ un mois.

L'université de Tôkyô a mis au point un prototype qui tire en partie de la conductibilité humaine et qui permet donc de transférer des informations via le corps humain. Le prototype est divisé en deux parties :

  • Une montre que l'utilisateur accroche à son bras et qui contient les informations à transférer. Je vous épargne les détails techniques et tout ce qui est électrode, matériel électronique etc...
  • L'appareil de réception qui consiste à récupérer les informations de la montre dès que l'utilisateur le touche. Dans ce prototype, une petite LED s'allume si la bonne séquence de caractère parvient au récepteur.

Pas trop mal pour un prototype, n'est-ce pas ? Mon travail consiste à améliorer ce prototype et de l'appliquer à d'autres situations (vie quotidienne, domaine du loisir ou domaine de la recherche...)

Imaginez maintenant un peu ce que ce genre de technologie pourrait simplifier dans votre vie :

  • Stocker vos informations civiles dans votre montre. Ne vous fatiguez plus à remplir le tas de paperasse à la main, touchez simplement une borne compatible avec vos montres et l'informatique se charge de remplir toutes les informations à votre place grâce à aux données stockées sur la montre.
  • Gérer la porte de votre maison avec votre montre. Une reconnaissance d'identité est envisageable. Ainsi, seules les personnes identifiées comme habitant de la maison pourront ouvrir la porte.
  • Echanger vos numéros de téléphone avec vos interlocuteurs en leur serrant leur main.
  • Mode geek-on : Echanger vos MP3 et vos jeux-vidéos en serrant la main de vos amis xD et niquer HADOPI si vous êtes en France. Bon le débit de transfert n'est pas encore de 1 mo/s (Il doit être à l'échelle du ko/s en ce moment), mais théoriquement, ça pourrait marcher ^_^

Evidemment, toutes ces idées ne seront pas développées durant mon PFE. Le souhait d'un des étudiants japonais qui travaille sur la partie hardware du prototype est de pouvoir faire une communication bilatérale (PC vers montre et montre vers PC), ce point sera considéré pour proposer un modèle plus avancé.

Pour être honnête avec vous, je ne m'attendais pas à travailler sur un projet si intéressant (à première vue) lorsqu'on m'a annoncé que je travaillerai dans un laboratoire de recherche. Non seulement je toucherai à l'informatique, mais cela me permettra de travailler dans d'autres domaines de compétence et cela ne me déplaît pas vu que l'informatique, j'en ai eu ma dose pendant plus de 4 ans !

Partie destinée aux informaticiens!!!

Pour ceux qui ça intéresse, le code sera du C pour la partie hardware puisque je suis parti pour programmer sur PIC (Hmmm, rappelez-vous de ces merveilleux cours d'architecture à l'IUT et à l'INSA :D). Une application sera aussi développée côté PC pour traiter les informations qui viennent ou vont vers la montre. De ce côté-là, aucun langage n'a encore été défini mais mon petit doigt me dit que ce sera sous Visual Studio que le bordel se fera vu les logiciels que le laboratoire utilise. Néanmoins, la partie logiciel n'a pas encore été travaillé suffisamment pour dégager un véritable langage de programmation