Un vendredi d'octobre, c'est en forme olympique que je pars en direction de Todaï sous les coups de 11h pour mes euh... 2 heures de "cours" du jour :D

Arrivé dans mon laboratoire, personne... enfin presque personne. "Bon, je repasserai pour le déjeuner..." me dis-je intérieurement. Que faire en attendant ? Armé de mon appareil photo, je décidai d'aller prendre des clichés du campus de Kashiwa en attendant l'heure du repas. A peine sorti, une voix de speaker m'interpelle de l'autre côté de la rue. Des cris de foule se font entendre dans le stade de Kashiwa. D'un air curieux, je m'y dirige, rencontre des enfants de primaire en tenue de sport, traverse les grillages d'entrée du stade et monte les escaliers donnant sur les tribunes. C'est avec une certaine surprise que j'y découvre une compétition d'athlétisme inter-école. Rien d'extraordinaire me direz-vous ? On a ça en France évidemment... Mais l'atmosphère qui s'y dégageait m'a vraiment enchanté.

Une tribune pleine (allez, je me mouille je dis qu'il y avait bien 1000-1500 personnes dans le stade) qui met de l'ambiance, un véritable speaker qui annonce les sportifs à chaque début de course et le classement final tel un véritable meeting d'athlétisme, des enfants japonais qui se donnent à fond dans une course, un beau temps.

Notons aussi le véritable sérieux "à la japonaise" des athlètes : échauffement des muscles avant et après la course, simulation de départ dans les starting-blocks, entraînement pour les coureurs de haies, des professeurs qui donnent les derniers conseils à leurs élèves, vêtements d'athlètes pour tout le monde et bien plus encore ! (Ca me rappelle comment ce genre de trucs se faisait complètement à l'arrache quand j'avais leur âge :) )

Bref, un vraie ambiance de fête et un véritable plaisir d'entendre des "Yuta-kun, gambare ! Gambare !", ou toute la tribune crier et encourager leurs favoris le temps d'un 100 mètres ou 110 mètre haies.

Athle1.jpg

Athle2.jpg

Athle3.jpg

Athle4.jpg

Athle5.jpg