Calling ! You hear the calling ! Calling ! You hear the calling !

Shibuya - Harujuku... Harujuku - Shibuya. Si vous êtes ne serait-ce qu'un brin intéressé par le Japon, ces quartiers font forcément mouches dans vos têtes. Si vous êtes joueur, vous avez peut-être pu "découvrir" ce quartier par Subarashiki Kono Sekai sur Nintendo DS. Si vous êtes un anime-fan, vous avez forcément regardé Super Gals et si vous êtes fan de mode, vous avez sûrement entendu parler de Laforêt. Bref, vous connaissez sûrement ces quartiers de façon superficielle, je vous invite donc à plonger au coeur de ces 3 quartiers et de les découvrir à partir des souvenirs qui me restent ^^. Evidemment, en une journée, je n'ai pas pu passer au peigne fin les quartiers, mais ce petit récit vous permettra de vous faire une idée globale plus précise.

1ère étape : Harajuku

Si je vous dis Harajuku, les plus geeks d'entre vous me diront COSPLAY ! Oui c'est vrai, mais de mon côté je vous dirai aussi Meiji Jungu. Je vous vois déjà dire, qu'est-ce qu'il raconte celui-là ?! Qu'est-ce que Meiji Jingu ? C'est un sanctuaire érigé à la mort de l'empereur Meiji en 1912. Véritable havre de paix (si on parvient à faire abstraction de tous les visiteurs), ce sanctuaire est isolé au milieu de la forêt et des jardins qui entourent ce sanctuaire. Tout juste voisin du sanctuaire Meiji Jungu se trouve le parc Yoyogi que je n'ai pas visité, donc passons ^^

Après ce moment de "zenitude", il est temps de se jeter dans la gueule du loup et plonger dans la foule d'Harujuku. Afin de rejoindre notre deuxième étape, Omotesando, un passage par Takeshita Dori est nécessaire, une rue marchande où on trouve essentiellement des fringues et accessoires pour collégiennes et lycéennes. Au moment de mon passage, ben comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessous, c'était un peu la vague humaine !

Harajuku1.jpg

Harajuku2.jpg

2ème étape

Nous voilà arrivé à Omotesando, un grand boulevard magasins de grandes marques (Ralph Lauren, Dior, Channel, Yves Saint Laurent et j'en passe). Vous pouvez comparer cette rue à la plus belle avenue du monde, je parle bien évidemment de l'avenue de Champs Elysées à Paris :D. Que retenir de cette rue ? Comme vous pouvez vous en douter, ne roulant pas sur l'or, mon intérêt ne s'est pas porté sur les grands magasins mais sur le Snoopy Town. Se situant au troisième étage du magasin l'hébergeant (le troisième étage, c'est le deuxième étage en France, le RDC n'existe pas chez les Japonais), j'en ai profité pour passer à Hello Kitty Town + Ghibli Town qui se trouvent au 1er et 2ème étage. Le moins qu'on le puisse dire, c'est que les fans de ces marques peuvent être aux anges, puisqu'on trouve encore une fois une tonne de goodies sur les personnages de la marque. Mention spéciale à Yoshikitty, un Hello Kitty déguisé en Yoshiki, batteur du célèbre groupe de rock japonais X JAPAN ! Du côté de Snoopy Town, pas de produit Joe Cool si ce n'est un porte clé Joe Cool à Hawaï, donc petite déception personnelle :)

Deuxième point de chute intéressant pour les "pas fans" de shopping : Omotesando Hills. un centre commercial conçu de façon originale. En effet, les magasins sont placés sur le chemin en pente. Pas facile à comprendre peut-être ? Je vous invite à regarder la photo ci-dessous pour comprendre le système. (La tâche en bas à droite, c'est un vieux gars qui est passé pile-poil au moment de la photo, j'avais pas capté qu'il m'avait foiré ma photo tsss...)

Omotosendo1.jpg

Omotosendo1.jpg

Omotosendo1.jpg

3ème étape

C'est en début de soirée que j'atteins ma dernière étape du jour, j'ai nommé Shibuya. Alors que dire de Shibuya ? Ben finalement pas grand chose pour le moment. Oui, ce quartier est squatté relativement par des "jeunes". Oui ce quartier est vraiment peuplé de gens. Oui les lumières sont tellement nombreuses qu'on a pas vraiment l'impression qu'il fasse nuit dans ce quartier. Et enfin oui, il y a des magasins en pagaille.

Pour les fins connaisseurs et même les autres, voilà une photo du célèbre croisement-carrefour de Shibuya. J'ai tenté d'obtenir un cliché du célèbre chien de Shibuya, malheureusement la foule a eu raison de moi et le chien était inatteignable cette soirée. En effet, certains de nos amis japonais ont la très bonne idée de se rendez-vous devant Hachiko donc pas facile de se frayer un chemin jusqu'à ce dernier.

Shibuya1.jpg

Bilan : Non, Shibuya-Harajuku ne sont pas des quartiers tranquilles, véritable quartier "branché" à la mode japonaise, c'est véritablement avec plaisir que j'ai découvert ces quartiers. Bon, il ne faut pas être allergique au monde, ça c'est sûr, si vous ne supportez pas le monde à Châtelet ou aux Champs-Elysées, il est fortement déconseillé de traîner à Harajuku-Shibuya, du moins en journée...